MATCH DE GALA ENTRE LÉGENDES TOGOLAISES ET LÉGENDES AFRICAINES AU STADE DE KÉGUÉ

0

La 6 ème édition de la soirée dînatoire dite « la Nuit du Football Africain », organisée le samedi 27 juillet dernier à Lomé a été précédée d’un gala de football entre les légende togolaises et celles africaine au Stade Kégué.
Le coup d’envoi de cette rencontre de retrouvaille entre étoiles de football africain a été donné par le parrain dudit événement, le président de la République togolaise, Faure Gnassingbé, sous le regard émerveillé des membres du gouvernement, des autorités sportives nationales et internationales présentes, des leaders politiques, traditionnelles et religieuses et d’une foule immense, amoureuse du ballon rond, venue découvrir de visu les stars du football africain.
Les joueurs de l’équipe de la légende du football togolais se sont timidement engagés dans cette partie. Les joueurs de l’équipe adverse ont profité de cette situation pour ouvrir le score à la 3 ème minute, œuvre de Patrick M’Boma. Mohamed Aboutrika de la légende africaine corse l’addition à la 9ème minute. Loin de se décourager les Togolais se sont réorganisés pour reprendre le match à leur compte. Ils ont obtenu gain e cause en réduisant le score grâce à Olufadé Adékanmi. Le marquoir est resté à l’avantage des légendes africaines (2-1) jusqu’à la pause.
De retour des vestiaires, les Togolais déterminés à faire du plaisir à leur public, ont mis la pression sur leurs adversaires, désarçonnés. A force de les acculer, les togolais sont parvenus à inscrire le but de l’égalisation par l’intermédiaire de Coubadja Mohamed Kader à la 37 ème minute, au grand soulagement du parrain de cet événement et de tout le public sportif togolais. Ils ont maintenu la pression et marqué le troisième but par le biais d’Olufadé Adékanmi, qui a réalisé ainsi son doublé à la 48 ème minute. L’entrée en jeu de la légende togolais Sunu Mawuli a été payante puisqu’il porte le score à 4 buts pour son pays contre 2 pour les joueurs de la légende africaine à la 59 ème minute. Malgré les efforts des légendes africaines de réduire le score et si possible rétablir l’équilibre, le marquoir est resté inchangé jusqu’au coup du sifflet final de l’arbitre central Djaoupé Claude.
Cette rencontre sans enjeu a été disputée dans le fair-play,dans une ambiance bon enfant et sous le regard admirateur du public qui a eu du plaisir à regarder les beaux gestes et belles combinaisons dont les légendes africaines ont fait preuve durant cette partie.

Rodolphe A.

Partage

Répondre