136ème SESSION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ASECNA

2

Tenue du 23 au 27 juillet dernier à Lomé, la 136ème session du conseil d’Administration de l’ASECNA a permis à la commission chargée de la sécurité, de mener des réflexions sur le renforcement de la sécurité au sein de l’espace ASECNA qui couvre plus de 16 millions de km² , à l’exception de la France. Les aspects financiers et comptables de l’institution ont été aussi au centre des échanges.

Le Togo à l’issue de la 136ème session du conseil d’administration de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) a pris la présidence du conseil des ministres des pays membres.

« Le président Faure Gnassingbé de la République Togolaise a une double mission : non seulement il a été désigné comme champion du transport aérien en Afrique par ses pairs de l’Union africaine, mais il sera aussi le champion de la sécurité aérienne. Le Togo désormais va jouer un rôle important dans l’évolution de l’aviation civile sur le continent », a déclaré Mohamed Moussa, le directeur général de l’ASECNA à l’ouverture des travaux.

Quoique cette présidence soit tournante, l’attribution de ce poste au Togo vient couronner ses prouesses dans la navigation aérienne. Le pays, selon l’IATA (Association internationale du transport aérien), fait partie des pays africains dont le trafic aérien pourrait enregistrer un taux de croissance de 8% l’an, à l’horizon 2035.

Colonel Latta Gnama décoré « chevalier du ciel»

Le colonel Dokissime Gnama Latta, pilote éprouvé de son état, doyen des administrateurs de l’ASECNA et directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), a été fait « chevalier du ciel » en marge des travaux de la 136ème session de l’ASECNA.

Une distinction qui vient couronner les prouesses de l’homme. L’Agence reconnait à Gnama Latta son respect des engagements. Ce dernier est aussi l’un des pillons de la modernisation et de la sécurisation de l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé.

« Gnama Latta a participé de manière effective à l’amélioration de l’ASECNA. Non seulement il a réussi à faire du Togo un modèle en terme de sécurité aérienne, mais il a aussi contribué à assister les autres collègues afin d’améliorer le travail », a reconnu le directeur général de l’ASECNA Mohamed Moussa, à la cérémonie de remise de la médaille.

 

L’ASECNA

Ayant le statut d’établissement public international, l’ASECNA créé le 2 décembre 1959 a son siège à Dakar au Sénégal.Elle a pour mission principale « la sécurité de la navigation aérienne » des États membres. Elle supervise 10 centres de contrôle régionaux, 57 tours de contrôle, 25 aéroports internationaux et 76 nationaux et régionaux.

L’Agence est en outre chargée de la maintenance de l’ensemble des installations, des bureaux de piste et d’information aéronautique, des services de sécurité incendie ou de prévisions météorologiques. L’ ASECNA Compte à ce jour 18 États membres.

 

Charles K.

Partage

2 commentaires

  1. Howdy! I could have sworn I’ve visited this site before but after browsing through some of the posts I realized it’s new to me.

    Anyhow, I’m definitely happy I stumbled upon it and I’ll be bookmarking it and checking
    back often!

Répondre