RENFORCEMENT DES LIENS PARLEMENTAIRES : LE TOGO ET L’EGYPTE SCELLENT UNE NOUVELLE ERE DE RELATIONS

0

La présidente de l’assemblée nationale, Chantal Yawa Tsègan, a effectué une visite officielle en Egypte du 21 au 25 août ; la première depuis son élection au perchoir en début d’année. Outre le renforcement des liens parlementaires entre le Togo et l’Egypte, les deux parties ont réaffirmé leur engagement à créer des groupes d’amitié Togo-Egypte.

Au Caire, la délégation a eu un entretien avec la Chambre des députés égyptiens avec à sa tête, son président, Ali Abdel-Aal. Les deux personnalités ont affirmé leur volonté à travailler dans le sens de la consolidation de leurs relations.
Les deux délégations ont, en outre, présenté tour à tour la configuration de leur parlement respectif. En Egypte, le parlement est composé de 17 partis politiques et est dominé par les femmes. Le Togo, de son côté, se réjouit d’avoir une femme au perchoir de l’Assemblée Nationale qui compte 91 députés avec trois groupes parlementaires, notamment UNIR,NET-PDP et UFC.
La création des groupes d’amitié Togo-Egypte pose déjà ses bases au Caire avec la volonté de la chambre des représentants égyptiens d’accueillir des Togolais dans son centre de formation.
La Présidente de l’Assemblée nationale togolaise, porteur d’un message du Chef de l’État, Faure Gnassingbé a été reçue le jeudi 22 août 2019 par le Président égyptien, Abdel Fattah Al Sissi. La visite a permis aux deux pays de renforcer leur coopération dans les domaines de la santé, l’éducation et de l’agriculture, entre autres.
Cette visite de la Présidente de la représentation nationale fait suite à une invitation de son homologue égyptien, Dr Ali Abdel-Aal Sayed Ahmed.
Une poignée de mains pour sceller une nouvelle ère de relations parlementaires entre l’Egypte et le Togo. La présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tségan et son homologue de la représentation nationale égyptienne ont vivement souhaité que la création de ce groupe d’amitié entre les 2 parties soit vite concrétisée. La présidente Tségan va plus loin en évoquant la nécessité de redynamiser la commission mixte égypto-togolaise et le renforcement de la coopération entre le Togo et la république Arabe d’Egypte dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, la sécurité et la culture. En matière de culture cette visite des locaux du parlement égyptien a permis à la présidente de l’Assemblée de mieux comprendre l’histoire de cette chambre des représentants. Et pour immortaliser ce passage, la signature du livre d’or et une pause pour cimenter déjà cette amitié, mieux cette coopération entre deux parlements qui partagent presque les mêmes visions.

Ignace T.

Partage

Répondre