NATIONS UNIES, 74EME SESSION DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES: LE CHEF DE L’ETAT TOGOLAIS A PARTICIPE AUX TRAVAUX

0

Le Président de la République Faure Gnassingbé a assisté mardi 24 septembre 2019, aux côtés d’une centaine de ses paires,à l’ouverture officielle la 74 e Session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies au siège de l’organisation à New York aux Etats-Unis dont le thème est : « Dynamiser les efforts faits au niveau multilatéral en faveur de l’élimination de la pauvreté, d’une éducation de qualité, de l’action climatique et de l’inclusion ».

La cérémonie d’ouverture de ce sommet, qui se veut un cadre d’échanges pour les leaders dela planète de redéfinir l’approche de prospérité de leurs nations, a été marquée par les interventions du président de l’Assemblée générale, le nigérian Tijani Muhammad-Bande, du Secrétaire général de l’ONU António Guterres et du Représentant du président américain, Donald Trump » a indiqué un communiqué de la présidence de la République.
Les dirigeants des 193 pays membres se sont exprimés tour à tour sur des sujets qui préoccupent leurs peuples, notamment sur une stratégie commune de lutte contre le réchauffement climatique, le terrorisme, la faim, la misère et bien d’autres fléaux.
A l’ouverture du Débat général annuel, le Secrétaire Général de l’ONU de rappeler la nécessité d’une unicité d’actions pour faire face aux défis mondiaux.
« Nous sommes ici pour servir. Nous sommes ici pour faire progresser le bien commun tout en défendant notre humanité et nos valeurs communes. Cette vision a uni les fondateurs de notre Organisation. En cette période de divisions, nous devons renouer avec cet esprit. Rétablissons la confiance, redonnons espoir et allons de l’avant ensemble », a-t-il laissé entendre.
Les dirigeants se sont félicités par ailleurs des avancées majeures enregistrées sur le plan politique et paix depuis un an, notamment : les élections pacifiques à Madagascar, aux Maldives et en République démocratique du Congo, le dialogue politique au Soudan et le processus de paix en République centrafricaine ainsi que l’annonce de la création d’un comité constitutionnel dans le cadre des efforts pour résoudre le conflit en Syrie.
De son côté, le Président de l’Assemblée générale, a rappelé la nécessité de faire de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) l’une des priorités de tous les Etats.M. Muhammad-Bande a également invité les Chefs d’Etat et de gouvernement à unir leurs efforts « pour trouver des solutions aux énormes difficultés résultant des conflits violents, du terrorisme, des catastrophes naturelles, les trafic sexuel et de drogue, de l’analphabétisme, dont souffrent les populations du monde ».
Outre sa participation à des sessions et rencontres de haut niveau portant sur l’action pour le climat et sur la protection de la liberté de religion, le Président togolais Faure Gnassingbé a été l’invité d’honneur au lancement de “Africa center”, une plateforme de prestation digitale, aux côtés des milliardaires, nigérian Aliko Dangoté, anglo-soudanais, Mo Ibrahim, américain Bill Gates et du président ghanéen, Nana Akufo Ado. Il a eu également des échanges bilatéraux avec diverses personnalités sur des questions de développement et de coopération dans la perspective de rassurer les partenaires à investir davantage au Togo. Le président togolais s’est entretenu avec d’autres personnalités durant son séjour à New York.

RENCONTRE AVEC LES RESPONSABLES DE L’ASSOCIATION HUMANITAIRE ‘MERCYSHIPS’
Le président Faure Gnassingbé a rencontré le jeudi 26 septembre à New York les responsables de l’association humanitaire ‘MercyShips’ active au Togo depuis des années.
MercShips, fondée en 1978 par Don et Deyon Stephens, fournit des soins gratuits aux populations les plus défavorisées à travers le monde. L’ONG est active dans plus de 70 pays.
L’organisation dispose d’une flotte de navires-hôpitaux à bord desquels sont réalisées de nombreuses interventions. Ils ont fait escale à plusieurs reprises au port de Lomé.
Ses membres participent également à la réhabilitation des structures sanitaires locales.
Le chef de l’Etat togolais a rappelé que l’ONG apportait depuis plus de 40 ans, ‘santé et espoir à des personnes avec des handicaps apparemment insolubles’.«Cette organisation nous conforte dans l’idée qu’aucune discrimination ne doit exister lorsqu’il s’agit de la santé pour tous », a-t-il déclaré.

FAURE GNASSINGBE A ETE L’INVITE D’HONNEUR AU LANCEMENT DE “AFRICA CENTER”
A la veille de la 74 e Session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies, la 5 e Avenue du mythique quartier Harlem de New York a accueilli le lundi 23 septembre 2019, “The Future African Forum”, un évènement qui a réuni le secteur privé américain autour des opportunités en Afrique.
Organisé au Africa Center, cette rencontre a réuni autour de ses initiateurs Aliko Dangoté, Mo Ibrahim et Bill Gates, des invités d’honneur parmi lesquels les Présidents du Togo et du Ghana et le Président de la BAD. L’évènement a permis de présenter cette nouvelle plateforme incontournable qui ambitionne de permettre à l’Afrique de mieux écrire son histoire et de rendre le futur plus visible dans la ville la plus active du monde.
A travers The Africa Center, en plein chantier mais partiellement opérationnel, l’ambition des initiateurs est d’offrir une plateforme d’exhibition, de découverte, d’espace de performance où tous les ans des milliers de visiteurs viendront découvrir l’Afrique et les réelles opportunités qu’elle offre. The Africa Center présentera des innovations africaines, l’art, les nouveaux médias, les politiques africaines et les opportunités pour entreprendre ou faire du business avec l’Afrique. «Il est impérieux de combler le Gap entre les réalités africaines et la perception que le reste du monde a de l’Afrique» s’est exprimé le milliardaires Mo Imbrahim. Des thèmes d’importance comme le chômage des jeunes en Afrique, l’Agriculture, l’industrialisation, la corruption,les guerres, les droits de l’homme, la xénophobie, la place de la femme ont été abordés sans drame afin de présenter au monde entier une Afrique qui n’est pas si singulière mais qui innove et qui porte en elle son futur et celui du reste du monde. Les différentes fondations qui soutiennent la réalisation du projet ont été saluées.
Il s’agit, entre autres, de Aliko Dangote Foundation, Bill and Melinda Gates Foundation, Booth Ferris, Ford Foundation, General Electric Foundation, Mo Ibrahim Foundation et Vincent and Anne Mai Family Foundation. La Présidente du Africa Center, Mme Halima Dangote et la co-présidente Hadeel Ibrahim ont à cette occasion lancé un appel à la mobilisation pour parachever d’ici 2021, la construction et les installations définitives de toutes les structures du Africa Center.
«The Future African Forum» a été l’occasion de saluer des efforts structurels, économiques et démocratiques en cours dans certains pays africains comme le Soudan, l’Ethiopie,le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Ghana.Le débat général annuel de la 74e Session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies au siège de l’organisation à New York aux Etats-Unis a pris fin le 30 septembre.

Ignace T.

 

 

 

 

Partage

Répondre