FAIRE DU TOGO UN CENTRE D’AFFAIRES DE 1er ORDRE DANS LA SOUS-REGION FAURE GANSSINGBE ET ALIKO DANGOTE ONT ECHANGE SUR LA QUESTION

0

Le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu en audience le jeudi 12 mars à Lomé, l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote. Les deux personnalités ont échangé sur le partenariat entre le Togo et le groupe Dangote, devant faire du Togo un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région, conformément à l’ambition déclinée dans l’axe 1 du Plan national de développement (PND, 2018-2022) et créant ainsi des emplois dans les domaines de la cimenterie et des fertilisants notamment.

Enfin novembre 2019, le gouvernement a conclu deux importants accords industriels et miniers avec le géant nigérian. Les deux ententes, d’une valeur de 2,6 milliards $, visent respectivement la valorisation et la transformation du phosphate togolais en engrais phosphatés à destination des autres pays de la sous-région ouest africaine et l’implantation d’une nouvelle cimenterie sur le territoire togolais. L’usine de cimenterie d’une capacité annuelle de 1.5 millions de tonnes de ciments permettra aux autorités de répondre à la demande locale et à celle des pays de la sous-région. Les travaux devront commencer début d’année 2020.
L’homme d’affaires nigérian a indiqué, à sa sortie d’audience, que l’important à retenir par ce partenariat, est que son groupe entend créer des emplois pour la jeunesse togolaise, faisant par la même occasion du Togo, l’un des espoirs de l’Afrique de l’ouest en matière des affaires. M. Aliko Dangote s’est également félicité des efforts déployés par le Togo pour assainir et améliorer le climat des affaires au sein du pays. Il, a par ailleurs, salué la victoire de Faure Gnassingbé, à l’élection présidentielle du 22 février 2020.
Le Groupe Dangote est présent dans le ciment, l’agroalimentaire, la logistique et l’immobilier.

Rodolphe A.

Partage

Répondre