DECES DE Me. YAWOVI AGBOYIBO : LE GOUVERNEMENT REND HOMMAGE A CE PERSONNAGE POLITIQUE DE L’HISTOIRE DU TOGO

0

DECES DE Me. YAWOVI AGBOYIBO : LE GOUVERNEMENT REND HOMMAGE A CE PERSONNAGE POLITIQUE DE L’HISTOIRE DU TOGO

 

L’ancien Premier ministre et ex-président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), Me. Yawovi Agboyibo a rendu l’âme le samedi 30 mai 2020 en France. Sensible face à cette triste nouvelle, le gouvernement togolais, dans un communiqué rendu public le mercredi 3 juin 2020, a rendu un « vibrant » hommage à cet homme politique que le Togo a perdu.

« C’est avec beaucoup d’émotions que le gouvernement a appris le décès de Me Yawovi Madji Agboyibo survenu le 30 mai 2020 à Paris en France. En ces douloureuses circonstances, le gouvernement tient à rendre un hommage appuyé à cet homme politique emblématique, toujours animé d’une inlassable passion pour les débats démocratiques, grand défenseur des droits de l’homme et éminent juriste », indique le communiqué. Le gouvernement  rappelle également que « De son parcours exceptionnel, l’on retiendra qu’il a contribué à l’enracinement du barreau du Togo dont il fut l’un des bâtonniers. Il fut aux côtés du père de la nation, un des artisans de la création de la CNDH, en 1987, la première institution du genre en Afrique subsaharienne et en a été son premier président ». « Avec sa mort, le Togo perd une figure marquante de son histoire institutionnelle et politique de ces dernières décennies », poursuit le communiqué.

Les autorités togolaises gardent aussi de cet illustre disparu, natif de Kouvé (préfecture de Yoto), des qualités d’un homme de conviction, déterminé et engagé au service de la nation.

Le gouvernement a, également salué la mémoire de cet illustre défunt et exprimé au nom du peuple togolais, ses condoléances “attristées” et sa compassion à sa famille biologique, professionnelle et politique.

Avocat de formation et militant des droits humains, pionnier de la création de la CNDH, l’illustre disparu est le fondateur du Comité d’action pour le renouveau (CAR), parti qu’il a dirigé de 1991 à 2008 avant d’en devenir le Président d’Honneur jusqu’en 2016. Il a repris la direction du parti en 2017 jusqu’à sa mort. En septembre 2006, il succéda à Edem Kodjo (décédé il y a quelques semaines) à la Primature en tant que Chef du gouvernement jusqu’en décembre 2007.

Acteur majeur de la politique togolaise, Me. Yawovi Agboyibo avait également à son actif quelques ouvrages, notamment ‘’Encyclopédie juridique pour l’Afrique (1982)’’ et ‘’Combat pour un Togo démocratique (1999)’’. Il est décédé à l’âge de 77 ans.

 

                                                                                                       Rodolphe A.

Partage

Répondre